Hygiène & Asepsie

998 avenue Louis Ravas à Montpellier - 04 67 54 13 93

Illustration Hygiène & Asepsie (Circulaire)

 

Le personnel qui travaille au sein du cabinet dentaire respecte les plus récentes recommandations en matière d’hygiène. Des mesures de précautions pour chaque acte et pour chaque patient sont appliquées afin d’éliminer le moindre risque de contracter une maladie transmissible.

 

Règles d’hygiène au sein du cabinet dentaire 


  • L’équipe de soins est vaccinée contre les maladies graves ou très contagieuses comme l’hépatite B ou la grippe ;
  • Tous les patients doivent remplir un questionnaire médical. Les réponses sont examinées attentivement par l’équipe médicale afin d’apporter les soins les plus complets et les plus sûrs.

 

Procédure d’asepsie avant les soins


  • L’équipe de soins se lave les mains avant et après chaque soin avec un savon antiseptique ;
  • Des gants et des masques médicaux sont portés pendant les soins et jetés après chaque patient ;
  • Le chirurgien dentiste peut porter des lunettes de protection ;
  • Les blouses sont lavées séparément du linge normal. Dans certains cas, elles sont même stérilisées ou à usage unique.

 

Procédure d’asepsie après les soins


  • Après chaque soin, les fournitures dentaires à usage unique (aiguilles, canules des pompes à salive, gants) sont jetées ;
  • Afin d’éviter tout risque de contamination croisée, toutes les surfaces concernées sont décontaminées par lingettes ou spray désinfectants (scialytique, fauteuil, plans de travail, poignées de tiroirs, crachoir) ;
  • Les autres instruments stérilisables comme les miroirs, les sondes, les plateaux, les ciseaux ou les curettes subissent un cycle immuable de stérilisation :
    • Décontamination immédiate par immersion dans un liquide aux normes ;
    • Lavage des instruments dans le thermo-désinfecteur ;
    • Décontamination interne sous pression pour les turbines et autres instruments rotatifs ;
    • Séchage des instruments ;
    • Mise sous sachet et stérilisation sous pression ;
    • Tous les instruments sont conservés de façon stérile dans des sachets à usage unique, voir sous double emballage stérile pour les cassettes de chirurgie ;
    • Les aiguilles, compresses ou débris d’amalgame sont collectés et incinérés par une société spécialisée dans les déchets médicaux.